Voyage hors du commun

Je fais partie des Baby-Boomers. 


Pendant l'année de ma naissance, le cosmonaute Youri Alexeïevitch Gagarine devient le premier homme à effectuer un vol dans l'espace au cours de la mission Vostok 1 le 12 avril 1961, dans le cadre du programme spatial soviétique.


John F. Kennedy est élu président des États-Unis. Il sera assassiné en 1963.


Dans la nuit du 12 au 13 août 1961, la République démocratique d'Allemagne commence la construction de ce qui deviendra le mur de Berlin.


Les baby-boomers, c'est aussi une génération révoltée : celle du rock and roll, du jazz, des beatniks, des hippies, du retour à la terre, de la contestation, de la Révolution tranquille.


J'ai à peine 55 ans au compteur (moyen complètement non-assumé de me rassurer).


Mon cerveau est un ring sur lequel mille pensées se battent chaque jour. J'ai un besoin permanent de prendre en photo les splendeurs du monde.


Lors d'un voyage fabuleux au Maroc,  j'ai été tellement renversé par la beauté des lieux que je me suis instantanément promis que ma quête de l'inconnu ne s'arrêterait pas ici. 


Ma notion du voyage s'est élargie et mes envies de découverte du monde n'ont jamais cessé de grandir.


Voilà pourquoi la photographie et le voyage sont difficilement dissociables. 


Quelle est la célébrité la plus photographiée au monde depuis la nuit des temps ?


La Terre... notre Terre!


Il doit bien rester quelques endroits ou l'Homme n'a pas posé les pieds et encore moins un trépied, mais pas beaucoup.


La terre offre sans cesse des spectacles merveilleux, des paysages magnifiques et nous présente l'occasion de capter de belles images.


L'approche du photographe est conduite par une force innée de curiosité et d'émerveillement sur la planète et tous ceux qui l'habitent.



Imaginez découvrir l'art du camouflage et de la composition visuelle auprès d'un photographe animalier dans la lumière dorée d'une fin d'après-midi au Kenya. 


C'est aujourd'hui chose possible.


De plus en plus de voyageurs sont à la recherche d'eux-mêmes.  Ils ont besoin d'un but pour apprivoiser un pays. C'est pourquoi les voyages à thème axés sur la photographie ont autant de succès: ils permettent de développer les qualités personnelles et artistiques de chacun.


La formule gagnante est un guide local et un photographe professionnel qui accompagnent un petit groupe de trois à dix personnes, afin de proposer une immersion photographique progressive et des sujets adaptés à tous les niveaux des participants.


En plus des connaissances techniques acquises auprès d'un expert, les voyageurs apprécient cette nouvelle forme de tourisme. Elle leur permet de découvrir le monde en prenant vraiment le temps de l'observer, avant d'appuyer sur le déclencheur.


Les participants de ces circuits photo ne feront plus des images seulement pour ramener des souvenirs à leur famille restée au pays, mais plutôt pour enrichir leur propre expérience de voyageur.


Très populaires en France, les voyages photo en sont encore à leurs débuts au Québec.


Cette formule constitue donc une option intéressante pour ceux qui souhaitent acquérir des connaissances et les mettre en pratique lors du voyage de leurs rêves.


On se reparle.